L’Opinion / Les Républicains ont-ils un avenir ?

Chronique du 12 décembre 2022

En parallèle de la Coupe du monde, se déroulait en France la compétition pour l’élection du président des Républicains, parti héritier d’une histoire de domination de la Ve République, désormais réduit à la plus simple expression électorale et politique. Sans leader, le mouvement est aussi sans ligne : se réclamant régulièrement du « gaullisme » (formule dont personne ne sait ce qu’elle inspire aujourd’hui), semblant piocher parfois dans un conservatisme affirmé, suivant à l’occasion un poujadisme modéré ou singeant un extrémisme nauséabond, s’éloignant trop souvent du libéralisme. L’avenir du parti semble sombre.

D’abord, son monopole sur la droite est contesté. L’extrême droite, de façon classique, revendique l’authenticité, prétendant oublier que, comme l’avait montré René Rémond, elle appartient à une tradition distincte. Surtout, au sein de la majorité gouvernementale, se trouvent des personnalités et mouvements qui ne cherchent pas à incarner le « centre », mais se réclament également de la droite. La concurrence est vive, sur un marché qui attire : d’après une enquête récente de la Fondapol, en 2022, près de 60% des électeurs se situent à droite de l’échiquier politique (40% à l’extrême droite).

Lire la suite sur le site de L’Opinion

Photo by Everett Bartels on Unsplash

Publicité

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :