L’Opinion / Que signifie le discours de pénurie pour notre liberté?

Voici le texte de ma chronique du 12 septembre 2022

Qu’il soit mû par des considérations géostratégiques ou un militantisme écologique, un discours de pénurie se développe dans le débat public français, à l’heure où une partie du reste du monde rêve, lui, de conquêtes économiques. Chacun est tenté d’y prêter une attention bienveillante : la sagesse populaire vante généralement, sans toujours les respecter, la mesure et la pondération.

Le discours de pénurie n’est pas neuf. Il a été porté au XVIIIe par Malthus, qui s’inquiétait de la capacité de la planète à supporter la croissance de la population. Il se retrouve au XXe, adopté par la droite réactionnaire qui a toujours haï le marché et le progrès, dénonçant un dévoiement matérialiste et défendant, sous couvert de modération traditionaliste, le retour aux «vraies» valeurs et à la terre qui ne ment pas, comme Berl le fit dire à Pétain. Il est repris aujourd’hui à gauche pour des motivations environnementales.

Lire la suite sur le site de L’Opinion

Photo by Mick Haupt on Unsplash

Publicité

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :