L’Opinion / Zemmour, acmé d’une dévalorisation dangereuse de l’Etat de droit

Chronique du 13 décembre 2021

Eric Zemmour a affirmé : « Ce n’est pas le Conseil constitutionnel qui dirigera si je suis Président. Il y a des règles de droit mais il y a aussi le peuple ». Le message implicite est double. A ses électeurs, il promet un pouvoir populaire retrouvé, comme s’il avait été confisqué ; à ses adversaires, il dit que s’il est élu, il trouvera les moyens de contourner les décisions de la rue de Montpensier (par la voie du référendum ?).

Ce discours populiste a été préparé par des renoncements progressifs et réguliers : depuis des années, le politique a légitimité une lente et malsaine dévalorisation de l’Etat de droit.

Lire la suite ici:

https://www.lopinion.fr/politique/zemmour-acme-dune-devalorisation-dangereuse-de-letat-de-droit-la-chronique-derwan-le-noan

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :