L’Opinion / Il est facile de mépriser l’argent quand on est bien fortuné

Chronique du 29 août 2021

Il est de bon ton en France d’affecter une forme de dédain pour tout ce qui est matériel. En politique, taper sur les riches est une facilité au succès assuré. Dans l’entreprise, il est désormais presque vulgaire de prétendre rechercher le profit : seule compte la contribution à la paix et l’harmonie sur la planète. Ce discours est une vaste hypocrisie.

D’abord, parce qu’il est facile de prétendre n’avoir besoin de rien quand on a potentiellement déjà tout. Il faut être bien fortuné pour mépriser l’argent. Cette fortune peut être matérielle : combien voit-on d’appels à la redistribution autoritaire qui émanent de tribuns prospères ? « Charité bien ordonnée commence par soi-même », disaient nos grands-mères : au lieu de réclamer de partager l’argent des autres ou d’attendre d’y être contraints, que ces nobles bienfaiteurs redistribuent spontanément leur propre revenu. La création d’un impôt volontaire, permettant à chacun de donner plus que ce que lui réclame l’administration fiscale, assortie d’une publication des noms des généreux donateurs au JO (comme le fit le Cartel des gauches en 1926), pourrait être une proposition pour 2022.

Lire la suite

https://www.lopinion.fr/edition/economie/il-est-facile-mepriser-l-argent-quand-on-est-bien-fortune-chronique-d-252291

Photo by REX WAY on Unsplash

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :