L’Opinion / La démagogie n’est peut-être plus si rentable en matière de dépense publique

Voici le texte de ma chronique du 24 mai 2021

Les économistes des politiques publiques, inspirés notamment par les travaux de William Nordhaus, ont montré qu’il existe un « cycle électoral » en économie : les élus ont tendance à opportunément accroître les dépenses à l’approche des élections. L’Insee (1) a ainsi relevé qu’en 2019, soit un an avant les dernières élections municipales, l’investissement des collectivités locales avait augmenté « de 6,0 % en valeur dont 4,1 points pourraient être liés au scrutin de l’année suivante ». En clair : concentrés sur leur réélection, les responsables politiques arrosent les électeurs d’argent public quand s’approche l’échéance de leur mandat.

Le gouvernement se défend évidemment que ses annonces récentes puissent se rattacher à une telle dynamique. Il est donc parfaitement fortuit qu’il vienne de généraliser un « pass culture » de 300 euros (puis 500 euros en 2022), généreusement distribué à tous les jeunes de 18 ans sans condition de revenu – ou décidé de mettre en place un « pass sport » de 50 euros pour trois millions de familles.

Lire la suite sur le site de L’Opinion

Photo by Sharon McCutcheon on Unsplash

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :