Chronique du 19 janvier 2021 dans Les Echos

Les causes économiques de la crise sanitaire sont déjà là. Et elles vont s’aggraver une fois que les plans de secours mis en place par les Etats vont s’arrêter. D’où la nécessité, pour Erwan Le Noan, d’entamer dès cette année des réformes économiques et sociales d’ampleur.

Les événements du 6 janvier au Capitole à Washington, comme les violences des Gilets jaunes, ont eu un mérite : rappeler que la démocratie est fragile. Une lecture optimiste pourrait conduire à considérer que la diffusion mondiale des images du siège de la République américaine prise d’assaut par des hordes d’extrémistes insurrectionnels a durablement écarté le risque populiste. Ses thuriféraires ne reculent-ils pas, pris dans les affres de la lutte contre la pandémie, le Brexit et les sursauts de violence ?

Cette analyse mérite d’être discutée car plusieurs éléments placent, au contraire, un voile trouble sur notre avenir proche.

Lire la suite sur le site des Echos

Photo by Kyle Glenn on Unsplash