Ce 24 août, ma chronique portait sur la création annoncée d’un Commissariat au plan …

La France devrait se doter prochainement d’un commissariat au Plan, en la personne de François Bayrou. Le poste aurait pour fonction de penser l’action gouvernementale à long terme, faisant de l’Etat un stratège efficace. Il y a de quoi douter de ce choix. Pour deux raisons principales.

La première est intellectuelle : l’Etat a déjà une multitude d’organismes chargés de penser à long terme. Auprès du Premier ministre, il existe un Conseil d’analyse économique, ceux d’orientation des politiques de jeunesse, des retraites, pour l’emploi, les conseils nationaux de l’aménagement et de développement du territoire, de la montagne, des villes, les hauts conseils à la vie associative, de la famille, de l’enfance et de l’âge, pour le climat, au financement de la protection sociale… En 2018, ces instances mobilisaient 824 personnes et plus de 3,6 millions d’euros. Il faudrait ajouter le Centre d’analyse stratégique, les organismes auprès des autres membres du gouvernement, les services des ministères (comme la direction du Trésor), les assemblées (dont le Conseil économique, social et environnemental)…

Lire la suite sur le site de L’Opinion

Photo by Steve Harvey on Unsplash