Voici ma chronique du 15 juin 2020

La « question raciale », ressurgie avec le meurtre de George Floyd, renvoie aux Etats-Unis à une longue blessure. Elle retentit désormais en France et y prend un tour particulier. Dans les revendications se mélangent l’importation d’une vision communautarisée de la société, assez étrangère à notre imaginaire national ; des demandes d’ordre social, portées depuis des années par des banlieues marginalisées dans un pays qui a longtemps refusé de les voir ; des considérations historiques où se rejouent les relations douloureuses entre la France et une partie de ses citoyens issue de ses anciennes colonies ; une dimension culturelle aussi, la religion – et l’islam surtout, revenant, parfois, au cœur des débats. Le tout est alimenté de demandes souvent légitimes, mais manipulées une à une ou collectivement dans des discours politiques aux intentions malveillantes.

Cette déflagration lente est-elle, comme le disent certains, un échec de la pensée libérale ?

lire la suite sur le site de L’Opinion

https://www.lopinion.fr/edition/politique/question-raciale-conflit-social-faute-liberalisme-chronique-d-erwan-218671

Photo by Spenser on Unsplash