Voici un texte que j’ai publié, pour Altermind, avec Frédéric Marty dans La  Tribune.

IDÉE. Pour le secteur des médias, notamment audiovisuels, la crise du Covid-19 va accélérer certaines tendances déjà à l’œuvre, du côté de la demande (en précipitant des mutations de consommation) comme du côté de l’offre. Par Erwan Le Noan, partner Altermind, membre du Conseil scientifique de la Fondation pour l’innovation politique, et Frédéric Marty, CNRS – GREDEG – Université Côte d’Azur.

La crise du « grand confinement » constitue un double défi pour les médias.

Un défi économique d’abord : le secteur doit adapter ses méthodes de travail, avec des journalistes retenus chez eux, et se confronter à une demande nécessairement affectée par l’enfermement des consommateurs. Son atout est que, peut-être plus que d’autres, il a déjà engagé, non sans douleur, sa mue numérique.

Lire la suite sur le site de La Tribune

Photo by Scheier .hr on Unsplash