Une vaste étude portant sur 151 pays montre que les barrières douanières ont un effet négatif sur la production, la productivité et les inégalités.

Défendre le libre-échange n’est pas à la mode : quand ce ne sont pas les populistes qui promeuvent le protectionnisme, ce sont les dirigeants plus « centristes » qui dénoncent les prétendus « méfaits » du commerce ouvert. Aux États-Unis, le président Trump a marqué son mandat par une « guerre commerciale » tous azimuts vis-à-vis de la Chine ; en France, le gouvernement d’Emmanuel Macron s’est opposé à l’accord commercial avec le Mercosur. En somme, écrivent Davide Furceri, Swarnali Hannan, Jonathan Ostry et Andrew Rose dans Macroeconomic Consequences of Tariffs (publié par le FMI), « un spectre hante l’économie internationale : le spectre d’une guerre commerciale ».

lire la suite sur le site du Point

 

Photo by Ali Yahya on Unsplash