Ma chronique de janvier dans Les Echos !

Dans le roman de Zola, le boutiquier Robineau ne cesse de pester contre le « Bonheur des dames » qui, par son offre nouvelle, lui fait concurrence. Dans ce XIXe siècle finissant, aux EtatsUnis, les commerçants protestaient contre les compagnies ferroviaires : en réduisant les distances, elles ouvraient la vente par correspondance. Et avec leurs wagons réfrigérés, elles suscitèrent l’ire des bouchers de Chicago contre les importations de viande – colère qui motiva l’adoption des lois antitrust.

Ces anecdotes rappellent que la grande distribution est à la pointe des problématiques concurrentielles : ses évolutions sont des indicateurs pour l’ensemble de l’économie et de ses mutations à l’heure numérique. Cette particularité tient probablement à ce que le secteur…

Lire la suite sur le site des Echos