Le Figaro / La révolution technologique réveille des inquiétudes que nous avons déjà connues

Voici le texte d’un papier publié le 9 janvier !

La dynamique du capitalisme, pour reprendre l’expression de Braudel, est d’abord celle d’une quête de connaissance. Lorsqu’il émerge au Moyen Âge, ce système économique structurant de la modernité naît d’un esprit de découverte d’horizons nouveaux: ce sont les marchands qui accèdent aux vastes foires ou Jacques Cœur qui engage le commerce distant. Cette confrontation avec l’altérité a motivé la concurrence: les artisans ont cherché à inventer de nouvelles offres pour se distinguer. La recherche
d’un savoir plus grand, théorique et appliqué, en a été nourrie.

Cette quête a été portée par un mouvement de liberté intellectuelle, progressivement autonome de la sphère religieuse: comme le montre l’économiste Deirdre McCloskey, la capacité à penser librement, sans risquer la sanction, et à faire évoluer la société en conséquence, a ouvert à l’accélération de la croissance occidentale.

Lire la suite sur le site du Figaro

 

Photo by Ales Nesetril on Unsplash

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :