Chronique du 2 décembre : « Dans les sondages, les Français se disent en majorité favorables au mouvement du 5 décembre et en faveur d’un alignement des régimes spéciaux sur le régime général des retraites. Pourquoi ?« 

Quelle forme du syndrome de Stockholm pousse donc les Français à être favorables à ceux qui les prendront en otage le 5 décembre (66 % estiment que le mouvement est « justifié » selon Odoxa) et, « en même temps », à souhaiter en être libérés (66 % sont aussi en faveur d’un alignement des régimes spéciaux sur le régime général des retraites) ?

La réponse tient probablement à une question de méthode.

Lire la suite sur le site de L’Opinion

 

Photo by Norbu Gyachung on Unsplash