Voici ma chronique du 9 septembre.

L’écologie est devenue bien plus qu’une idée en vogue : elle est désormais une demande sociale qui induit un changement progressif profond des comportements de production et de consommation. C’est aussi un formidable filon politique sur lequel tous les candidats semblent se ruer. Pourtant, les Verts expriment depuis plusieurs jours leur profond agacement. La raison ? On leur pique leurs idées, pour des raisons électoralistes. Quelle horreur !

Lire la suite sur le site de L’Opinion

Photo by Kumiko SHIMIZU on Unsplash