Les Echos du 17 février 2017 commentent mon livre La France des opportunités.

« Au lieu de penser que le futur sera forcément pire, nous devons nous prendre en main pour le rendre meilleur »

Publicités