Un sondage publié par le Pew Forum montre que, pays par pays, une majorité d’Européens préfèrent s’occuper de leurs propres problèmes nationaux plutôt que de se mêler de ceux des autres.

Ainsi, 83% des Grecs ou 60% des Français estiment qu’il faut « s’occuper de nos problèmes et laisser les autres pays se débrouiller avec les leurs »… Les Suédois, Allemands et Espagnols, au contraire répondent majoritairement qu’il faut aider les autres pays à résoudre leurs problèmes.

Publicités