L’Assemblée nationale a produit un rapport instructif sur l’influence française au sein de l’Union européenne. Les conclusions sont sévères :

« Les rapporteurs constatent que l’influence de la France dans l’Union européenne est aujourd’hui affaiblie »

(…)

« Ce sont surtout les mauvaises performances économiques et budgétaires de la France qui ont conduit à son affaiblissement sur la scène européenne, en nuisant à sa crédibilité. Dans une situation chronique de déficit public excessif par rapport aux critères de convergence de l’Union économique et monétaire, la France est aujourd’hui « suspecte » sur le plan économique et budgétaire aux yeux de ses partenaires européens »

(…)

« L’influence n’est pas une fin en soi. Pour être influent, il faut avant tout porter des idées, savoir vers où on veut aller, porter des positions claires et lisibles. C’est probablement de cette absence de vision prospective dont la France souffre le plus aujourd’hui »

 

Publicités