Se faisant l’écho de la presse chinoise, Businessweek rapporte que la Chine a connu un boom des divorces sur la dernière décennie : ils ont augmenté de 133% entre 2003 et 2012.

chineseconcers

In 2012, the last year for which figures were available, China counted 3.1 million divorces, up 133 percent over 2003. Big cities are the epicenter of China’s new wave of “conscious uncoupling,” including Shanghai, Tianjin, and Beijing. In the capital, 164,000 couples tied the knot in 2012, while one-third as many dissolved their marriages—pushing the number of divorces up 65 percent since 2011.

Selon un expert chinois cité par le China Daily, cela s’explique par les affaires extra-conjugales, la violence conjugale et l’incapacité à communiquer, en particulier des plus jeunes qui « n’ont pas la patience de s’adapter l’un à l’autre ou de faire les compromis nécessaires ».

Businessweek ajoute à ces éléments sociologiques un argument juridique : la législation sur les divorces a été assouplie.

Publicités