Chacun sait qu’aux Etats-Unis, il y a les « 1% », cette catégorie de la population qui est parmi les 1% les plus riches (ceux-là que Mankiw voulait défendre). Des statistiques publiées sur Bloomberg montrent que plus riches que ces riches, il y a les 0,01%. Et l’écart entre eux et le reste des riches est incroyablement plus élevé qu’entre les 1% et les 99%.

insI4UgPr6DgOn peut relever que la fortune des « super riches » varie beaucoup et fortement, ce qui semble vérifier des statistiques précédentes : les plus riches ont aussi les fortunes qui sont instables.

L’article explique que la fortune des « super riches » est marquée par l’importance du secteur de la finance, qu’elle provient plus d’actions que de salaires et que s’ils paient beaucoup d’impôts ils en paieraient proportionnellement moins que les 1%.

 

Publicités