Récemment, sur leur blog commun, le prix nobel Becker et le juge Posner commentaient les réformes en cours au Mexique.

Enrique Pena Nieto, Miguel Angel Osorio Chong, Pedro Joaquin Coldwell

Becker se félicite de la libéralisation du marché de l’énergie, soumis au monopole pétrolier de Pemex depuis 1938, entreprise qui « sans surprise, est en retard sur les standards mondiaux en termes d’efficacité  et d’innovation« . Dans le secteur des télécoms, la voie est la même : celle de l’augmentation de la concurrence.

Le prix nobel considère que ces réformes favoriseront la croissance mexicaine et devraient donc profiter au commerce américain. En outre, elles devraient réduire l’immigration illégale vers les Etats-Unis.

Publicités