Eurostat a publié la semaine dernière les chiffres de la pauvreté en Europe. En cumulant trois critères : i) personnes à risque de pauvreté après transferts sociaux, ii) personnes en situation de privation matérielle sévère et iii) personnes de 0 à 59 ans vivant dans des ménages à très faible intensité de travail. Il en ressort que la France est clairement dans le peloton de tête (pour une fois) avec 19,1% de sa population exposée, très loin derrière la Bulgarie (49,3%).

Sans titre

Publicités