Les technologies de l’information, et surtout le fameux big data, permettent de modifier les pratiques de recrutement. Dans un article d’octobre, The Atlantic avait présenté comment Google utilise toutes les données pour profiler au mieux ses candidats et révolutionner plus largement sa gestion des ressources humaines. Businessweek faisait référence, cette semaine, à de nouvelles pratiques qui font appel aux jeux virtuels.

Capture d’écran 2013-10-31 à 07.37.27

L’entretien reste une technique traditionnelle de recrutement. Les jeux virtuels en sont de nouvelles. La start up knack.it développe ainsi des jeux de simulation auxquels jouent les candidats. Cela permet de tracer leurs comportements, pratiques, réactions et de détecter leurs forces et faiblesses…

Publicités