Récemment, un long article du Telegraph s’intéressait à l’exode (l’exil) des Français, poussés dehors par la fiscalité du Gouvernement de François Hollande (accélération drastique et sévère des tendances de ses prédécesseurs). Le journal explique que cette dynamique fiscale néfaste explique aussi pourquoi les universités françaises se mettent à donner des cours en anglais.

Capture d’écran 2013-10-22 à 08.30.14

C’est bien simple. Les étudiants des grandes écoles et des cursus tournés vers l’international n’ont qu’une obsession en tête : se tirer au plus vite, la France ne présentant plus selon eux suffisamment d’opportunités (voir ici ou ). Or, pour réussir sa carrière à l’étranger, il est indispensable de parler anglais …

Publicités