Le magazine Fast Company consacrait récemment un article aux (jeunes) femmes du monde arabe qui sont devenues des leaders dans l’innovation et les nouvelles technologies. L’article explique que cette révolution a été possible, dans des pays très conservateurs sur les questions sociales (à Oman seulement 30% des femmes travaillent) grâce à des investissements massifs dans l’éducation.

Capture d’écran 2013-10-21 à 17.27.05

Le résultat est que plusieurs jeunes femmes créent et innovent: l’une a lancé une application pour lutter contre la dyslexie, d’autres un programme qui accompagne les visiteurs des musées… Ainsi, ce sont deux équipes entièrement féminines qui représentaient Oman et le Qatar à la Imagine Cup de Microsoft.

Un autre exemple de l’ empowerment permis par l’économie numérique.

Publicités