La fin des délocalisations ? Quand le marché favorise le retour au pays

Arnaud Montebourg, se bat pour la « relocalisation » et a même créé un logiciel « Colbert 2.0 » (au succès limité) pour aider les entreprises à se « réimplanter » en France. Au delà du brassage de vent très politique, il pourrait être aidé … par le grand méchant marché. Un article du Financial Times expliquait en effet ce matin que l’efficacité des délocalisations (outsourcing) est aujourd’hui (partiellement) remis en doute par les entreprises.

Capture d’écran 2013-10-16 à 08.27.05

Elles ne le font évidemment pas pour satisfaire l’idéologie du ministre du redressement productif, mais pour des raisons plus structurelles dont notamment l’augmentation des salaires dans les pays en développement (l’Inde notamment vers laquelle de nombreuses fonctions supports sont sous-traitées, notamment l’IT). Ainsi, Apple, Motorola ou Lenovo ont décidé de rapatrier une partie de leurs activités, devenues trop coûteuses / peu favorables à l’étranger.

Il n’en reste pas moins que selon la société Ovum, citée par le FT, d’ici 2014 le marché de l’outsourcing devrait croitre de 4%.

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :