Les Etats-Unis et l’Union européenne, on le sait, négocient un accord de libre échange (que la France s’emploie à torpiller). Ce blog en avait parlé ici notamment. Une note du CEPII vient d’évaluer les gains potentiels de cet accord.

Capture d’écran 2013-10-02 à 10.18.50

On avait déjà lu que l’accord pourrait être favorable pour l’industrie automobile, et qu’il pourrait contribuer à bouleverser le commerce mondial. Selon le CEPII, il contribuerait aussi à augmenter les échanges commerciaux de 50% en moyenne (et même 150% pour les produits agricoles). A long terme, il conduirait à une augmentation du revenu européen de 98 milliards de dollars et du revenu américain de 64 milliards.

Publicités