La presse française vit aux crochets des contribuables

Cour des comptes a rendu public son rapport sur les aides à la presse. Le document, assez long et technocratique (un rapport de la Cour des comptes, quoi), comporte notamment une partie II consacrée aux « effets peu probants » de cette politique… C’est tout dire. Le rapport comporte aussi un tableau (voir ci dessous), traduit ici en graphique, qui détaille les aides par titre.

Capture d’écran 2013-09-23 à 10.02.52 1

C’est donc l’Humanité qui coûte le plus cher aux contribuables : environ 48 centimes par numéro (lesquels sont vendus 1,40 euro me renseigne wikipédia), ce qui est bien supérieur aux autres titres.

Capture d’écran 2013-09-23 à 10.09.10

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :