NON ! répond Steven Kaplan de l’Université de Chicago. Selon ses travaux, les PDG gagnent beaucoup d’argent mais leur rémunération obéit à des logiques de marché  : elles baissent avec les crises (d’ailleurs, celles des PDG d’entreprises cotées ont baissé de 46% entre 2000 et 2011) , augmentent avec les performances (depuis 1998, un PDG du Fortune500 sur six a perdu son poste, contre 1 sur 10 dans les années 1970)… A lire

overpaid_p31

Publicités