Une nouvelle étude, présentée sur VoxEu, montre qu’une augmentation du salaire minimum a des effets négatifs sur l’emploi. Les auteurs notent qu’une telle évolution ne détruirait pas immédiatement d’emploi, mais qu’elle conduirait à une diminution de la création d’emplois. En France, l’étude de Francis Kramarz fait référence : l’auteur notait en juin dernier qu’ « une augmentation de 1% du SMIC détruirait de 15 000 à 25 000 postes« .

minimum_wage_custom-8614e5bd8d516fbadd22d4a09fff441a70ba1596-s6-c30

Le résumé de l’article de Vox :

 »

The recent proposal by President Obama to raise the federal minimum wage has brought this issue back into the limelight. This column presents new research suggesting minimum-wage policies may not cause an immediate shock to employment, as is often feared, but do cause a reduction in the rate of net job growth. The long-run prospects for individuals are damaged, as they are delayed the opportunity to develop skills and work experience – that crucial first rung on the career ladder.

 « 

 

Publicités