Le cartel des revues scientifiques brésiliennes

The Atlantic a publié récemment un article intéressant sur les conséquences étranges de l’ impact factor de Thomson Reuters qui mesure l’audience des revues scientifiques. Pour y parvenir, la société observe les citations de revues et d’articles : plus vous êtes cités, plus vous avez de l’influence. Les brésiliens ont trouvé un moyen de tricher …

cropped-brazil-flag

Les revues scientifiques brésiliennes souffrent visiblement d’un manque de notoriété. Les étudiants préfèrent publier dans des revues étrangères… Ce sont autant de revenus perdus pour les brésiliens. Les revues ont donc constitué … un cartel, organisant des citations croisées systématiques, faisant croître artificiellement leur audience et leur influence !

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :