Les protestants plus travailleurs ?

L’influence du contexte religieux sur l’économie est un sujet étudié depuis bien longtemps et chacun connait les célèbres travaux de Max Weber. Une étude publiée par l’American Economic Association apporte sa pierre : Beyond Work Ethic: Religion, Individual, and Political Preferences (une version est disponible ici ; les auteurs avaient déjà publié une étude pour la BCE sur ces sujets). En voici le résumé :

1149872

Abstract:We investigate the effect of Reformed Protestantism, relative to Catholicism, on preferences for leisure, and for redistribution and intervention in the economy. We use a Fuzzy Spatial Regression Discontinuity Design to exploit a historical quasi-experiment in Western Switzerland, where in the sixteenth century a hitherto homogeneous region was split and one part assigned to adopt Protestantism. We find that Reformed Protestantism reduces referenda voting for more leisure by 14, redistribution by 5, and government intervention by 7 percentage points. These preferences translate into higher per capita income as well as greater income inequality. 

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :