Comme chacun le sait depuis l’interview du Président de la République le 14 juillet dernier, la reprise économique est là. Enfin … pas si sûr. Voici les conclusions d’une note Natixis sur le sujet :

Francois-Hollande-14-Juillet-2013

On peut malheureusement identifier de nombreux facteurs qui empêchent  qu’il y ait reprise :
– les difficultés persistantes des banques dans les pays périphériques de la zone euro ;
– le désendettement inachevé du secteur privé ;
– la divergence des taux d’endettement public dans de nombreux pays ;
– la déficience de la compétitivité et de la profitabilité en France et en Italie ;
– le recul de l’investissement des entreprises et la contrainte extérieure ;
– la disparition des gains de productivité et du progrès technique ;
– la stagnation du commerce mondial et l’absence de moteurs de la croissance mondiale.

Publicités