Alors que inénarrable prix Nobel (?) Paul Krugman n’en finit pas de publier ses analyses politiques (et économiques) douteuses, s’en prenant au GOP (voir ici par exemple), voici quelques sondages sur l’état du GOP américain (issus du Pew Forum).

2.8.13-Republican-Elephant-600x577

67% des sympathisants estiment que le parti doit engager des changements profonds.  Une majorité, 54% (mais 69% des Tea Party), pensent qu’il doit aller dans un sens plus conservateur (contre 40% qui estiment qu’il doit aller sur des voies plus moderates). Si 35% pensent que le Parti s’est trop compromis avec les Démocrates, c’est le cas de 53% des Tea Party et de 22% des autres.

Il faut dire que le débat est intense, notamment autour du libertarian populism (voir ici bloomberg ou ici the economist)

080213_1206_AGOPCivilWa5

Il apparait que les plus « militants » sont aussi ceux qui sont le plus favorable au Tea Party (cf. sondage ci dessus). Ce qui est intéressant car, comme souvent, les militants sont les plus attachés à la doctrine, voire les plus radicaux… mais il n’est pas évident que ces positions réussissent à rallier la majorité des électeurs au niveau national. Au fond, c’est en partie aussi la problématique à laquelle est confrontée l’UMP en France, non ?

Paul Ryan est la personnalité la plus populaire. Dans le Wall Street Journal cette semaine, un reportage intéressant présentait aussi la nouvelle génération.

Publicités