Trois économistes ont publié une étude très intéressante sur le site voxeu. Elle tente de mesurer la « balance migratoire » en matière d’inventeurs… Leurs conclusions montrent le dynamisme américain et la mauvaise situation française.

miguelez fig1 Les chercheurs constatent que, comme la théorie économique le souligne souvent, l’immigration a des effets positifs, notamment quand elle permet d’attirer des talents étrangers pour venir contribuer à la croissance locale (voir, par exemple, cet article récent, parmi d’autres sur ce blog). Ils estiment d’ailleurs qu’environ 30% des Prix Nobel résidaient à l’étranger quand ils ont reçu leurs prix.

En se fondant sur les brevets (qui enregistrent les inventeurs) les auteurs ont tenté d’établir une balance migratoire des inventeurs. Leurs conclusions, qui apparaissent sur le tableau ci dessus, montrent que les Etats-Unis ont une balance très largement positive, alors que ce n’est pas du tout le cas en France. Ils notent que les inventeurs immigrés représentent 18% des inventeurs aux Etats-Unis, contre 3 à 6% en France, Allemagne, Italie et Espagne (et même moins de 2% au Japon). L’étude relève aussi que presque 75% des inventeurs issus des pays en développement résident aux Etats-Unis !

miguelez fig2

Publicités