Baisser les impôts sur les plus riches peut relancer la croissance

Un article publié par le NBER hier montre qu’une baisse des impôts (des taux marginaux précisément) sur les 1% les plus riches, leurs revenus augmentent … mais le PIB aussi.

percent symbol

This paper estimates the dynamic effects of marginal tax rate changes on income reported on tax returns in the United States over the 1950-2010 period. After isolating exogenous variation in average marginal tax rates in structural vector autoregressions using a narrative identification approach, I find large positive effects in the top 1% of the income distribution. In contrast to earlier findings based on tax return data, I also find large effects in other income percentile brackets. A hypothetical tax reform cutting marginal rates only for the top 1% leads to sizeable increases in top 1\% incomes and has a positive effect on real GDP. There are also spillover effects to incomes outside of the top 1%, but top marginal rate cuts lead to greater inequality in pre-tax incomes.

 

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :