Le Président de la République a expliqué que les fonctionnaires ne sauraient être « une variable d’ajustement« . En un sens, il a raison : ils sont un problème structurel pour la dépense publique.

francois-hollande-le-28-juin-2013-a-la-sortie-du-sommet-euro_1179552

Les fonctionnaires d’Etat représentent un tiers du budget de l’Etat. Pour les 3 fonctions publiques, ils coûtent 13% du PIB. Ce n’est évidemment pas négligeable. D’autant plus que le récent rapport du député Eckert sur le débat d’orientation budgétaire montre que dans « l’augmentation tendancielle des dépenses de l’Etat hors pensions et dette », qui est de 7 Md€ au total … 2 Md€ proviennent des salaires des fonctionnaires. Bref, on peut rogner le reste, c’est eux qui représentent la principale augmentation structurelle du budget d l’Etat !

Alors la presse s’extasie parce que le Gouvernement annonce la suppression de 3200 postes  en 2014… Rappelons qu’elle s’offusquait quand elle recensait que Nicolas Sarkozy en avait supprimé 150 000 en 5 ans ; et qu’on est très très loin des 144 000 postes que le Gouvernement britannique supprime dans son prochain budget !

Quoiqu’il en soit, il faudrait s’interroger sur la logique qui consiste à supprimer 3200 postes en 2014… après en avoir créé 5500 en 2013

Publicités