Aux Etats-Unis, il nait moins de « blancs » qu’il n’en meurt

Selon le Wall Street Journal, pour la premiere fois dans l’histoire moderne des Etats-Unis, le nombre de Blancs qui sont décédés en 2012 a dépassé le nombre de Blancs qui sont nés.

NA-BW798A_DECRE_NS_20130612193611

Une information qui préfigure, probablement, d’une reconfiguration de la Nation américaine, et qui n’est pas sans rappeler les enjeux qui se posent aux Républicains : convaincre les hispaniques. D’ailleurs, Jeb Bush vient de faire une déclaration pro immigration.

Publicité

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :