Bloomberg rapporte que le Canada a mis en place une stratégie offensive de recrutement des salariés américains dont son économie a besoin. Le pays, qui a déjà mis en place une politique d’immigration saluée, qui vise notamment à attirer les créateurs de start up, n’hésite pas beaucoup à aller chercher les talents au delà de sa frontière sud.

the-nc-tower-and-canadian-flag-toronto-canada+12735139402-tpfil02aw-1223

Le pays du Nord a en effet mis en oeuvre une politique migratoire accélérée pour les talents économiques : la procédure administrative est réduite. Ainsi, en 2012, près de 160 600 personnes ont immigré au Canada pour des motifs économiques (contre 65 000 pour des motifs familiaux). Il faut dire qu’il « suffit » de 18 mois pour obtenir une permis de résider … contre parfois des années pour obtenir une green card aux Etats-Unis.

Bloomberg donne ainsi l’exemple d’un mécanicien, recruté au Canada par l’intermédiaire d’un chasseur de tête, dont le salaire passera ainsi de 40K – USD à 100 K – USD …

Publicités