C’est ce que l’on constate dans une étude récente publiée par la Fondation Jean Jaurès sur les classes moyennes. Ainsi, au maximum 27% des Français estiment que leur impôt est acceptable … et il s’agit des plus aisés. Parmi les plus défavorisés, ils ne sont que 1% à partager ce constat !

zza

Les classes moyennes et les personnes aisées sont les plus susceptibles de trouver que leur impôt est excessif. Les personnes défavorisées sont par ailleurs les moins susceptibles de le trouver acceptable (1%, contre 27% pour les plus riches).

Nouvelle confirmation que l’opposition fait une grave erreur de ne pas parler de fiscalité en croyant que cela n’intéresserait que les riches !

Publicités