Le FMI a publié récemment ses conclusions sur la Lettonie. Le premier résultat, c’est que le pays balte devrait atteindre 4% de croissance et avoir un déficit primaire de ses finances publiques de l’ordre de 0,5% du PIB…

riga

La recette lettone est vantée par son principal promoteur, l’économiste Anders Aslund. Selon lui, elle est la preuve que l’austérité et la politique de l’offre, ça marche (il défendait ce point du vue ici aussi) ! Dans une précédente intervention, Olivier Blanchard (chief economist du FMI) avait cependant estimé que les recettes du pays ne sont pas exactement exportables et applicables à d’autres Etats.

Pour le FMI, les réformes doivent être poursuivies, notamment afin de mieux former la population lettone. Un rapport de la Banque Mondiale est attendu début juin sur les réformes à approfondir.

Publicités