La concurrence est un moyen de lutter contre la pauvreté

Des économistes de l’OMC ont publié un document très intéressant qui explique que la concurrence, alliée à des institutions efficaces et solides, est un excellent moyen de lutter contre la pauvreté.

1

La concurrence, en effet, lutte contre les rentes et les cartels qui maintiennent des prix artificiellement élevés au détriment des plus fragiles. Elle oblige les monopoles (notamment publics) à être efficaces, au bénéfices des plus défavorisés.

Today, there is little doubt that well-functioning markets are a sine qua non for development, economic growth and the reduction of poverty. The efficient performance of markets is essential to generate improved standards of living for citizens and to provide the resources necessary for state action to provide public goods and address other relevant concerns. Moreover, the ability to participate in markets – free of artificial and unnecessary restrictions on such participation – is arguably an important dimension of human rights (…)

In fact, experts increasingly believe that exposing infrastructure service providers to competition is at least as important in improving performance as the injection of private capital financing, and should, where possible, precede rather than follow privatization

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :