Les chiffres publiés par l’INSEE et repris par la presse (Les Echos notamment) montrent que 50% des entreprises disparaissent dans les 5 ans qui suivent leur création : « en moyenne, 10% d’entreprises ont disparu chaque année« .

Capture d’écran 2013-04-12 à 08.19.30

Comme on le sait, « ce sont les caps de la deuxième et la troisième année qui sont les plus difficiles: 13% des entreprises ont disparu entre la première et la deuxième année et 14% entre la deuxième et la troisième« .

Du côté de l’emploi, la disparition d’une entreprise sur deux conduit à la suppression de 50% des emplois. Cette chute est compensée par la vigueur des entreprises pérennes, dont l’emploi augmente de 56%. Au final, « l’emploi total des entreprises nées en 2006 a diminué de 22%« .

Environ les deux tiers des sociétés sont créées avec moins de 16 000 euros dont un tiers avec moins de 4000 euros. Cependant, ces dernières ont un taux de survie plus faible. L’INSEE relève que « un investissement initial et un niveau de diplôme élevés favorisent la réussite du projet« .

Publicités