L’OCDE a publié récemment une étude sur la France qui relevait que notre pays n’en fait vraiment pas assez pour se réformer. Dans ce cadre, elle vient de publier une étude sur la situation économique des jeunes en France, qui relève que la France se situe « dans la deuxième moitié des pays de l’OCDE en termes de performances globales« .

Capture d’écran 2013-04-12 à 07.51.33

Les statistiques sont catastrophiques et les jeunes déprimés, comme le montre le graphique ci dessous. L’OCDE relève ainsi les mauvaises performances du système éducatif, au détriment des plus défavorisés. Elle note aussi la situation déplorable du fonctionnement du travail (relevant notamment que « la France enregistre de mauvaises performances structurelles sur le marché du travail des jeunes » et que « le niveau du salaire minimum tend à exclure les jeunes peu qualifiés de l’emploi« 

Capture d’écran 2013-04-12 à 07.54.10

Globalement le résumé de l’étude est lugubre :

La situation économique des jeunes n’est pas satisfaisante. Les inégalités scolaires se sont accrues depuis plus d’une décennie, en raison d’une forte baisse des résultats des élèves les plus défavorisés. Le taux de chômage des 20-24 ans n’est pas passé en dessous de 16 % depuis près de 30 ans. Les jeunes français sont très pessimistes quant à l’avenir et expriment une grande méfiance vis-à-vis des institutions.
Le filet social hésite entre autonomie et solidarité familiale, et est inéquitable car les jeunes qui sont au chômage et ne disposent pas d’un soutien familial solide financièrement se trouvent dans une situation précaire.
La politique d’éducation prioritaire devrait réellement devenir une priorité et les dépenses d’éducation devraient être rationalisées de façon à drainer davantage de ressources vers l’enseignement primaire. Il est souhaitable d’amplifier l’autonomie des universités, de même que l’indépendance financière des jeunes. Le fonctionnement du marché du travail dont certaines caractéristiques pénalisent les nouveaux entrants doit être réformé et les services d’accompagnement des jeunes vers l’emploi améliorés. 

Ses propositions, qu’il faudrait débattre, sont résumées ici :

Capture d’écran 2013-04-12 à 08.01.03 Capture d’écran 2013-04-12 à 08.01.10

Publicités