Bloomberg a consacré un article à Raghuram Rajan, souvent cité ici, défenseur du marché de Chicago, ancien du FMI, et désormais conseiller économique du gouvernement indien.

Capture d’écran 2013-03-28 à 13.50.32

Pour Rajan, le problème de l’Inde est la monopolisation : qui corrompt les politiques, empêche le développement du secteur privé et ralentit finalement la croissance indienne. C’est pour cela que dans sa première Economic Survey (le plan d’action) il recommande une série de libéralisations et de modernisations. Son objectif est de faire sortir de l’économie informelle une large part de l’activité indienne. Pour cela, il entend promouvoir des réformes structurelles dans l’éducation notamment.

En attendant, il fait partie des candidats au poste de direction de la Banque centrale indienne.

Publicités