L’INSEE a publié récemment une note sur les « entreprises indépendantes d’un groupe » : il y en avait 2,26 millions en France en 2009. Soit (sur un total de 3,03 millions d’entreprises en 2010) environ 75% des entreprises en France. Ces créations se faisaient principalement dans le secteur des services.

Capture d’écran 2013-03-19 à 08.40.16

Les entreprises indépendantes sans salarié représentent 50% des entreprises indépendantes et celles de moins de 10 salariés 94% des entreprises indépendantes. A ce titre , il est intéressant de relever ce passage de la note qui relève que « plus l’entreprise est petite à la création, plus il est probable qu’elle conserve le même nombre de salariés » : « ainsi, en moyenne sur la période 1995-2009, 58 % des entreprises indépendantes de 1 à 4 salariés conservent exactement leur effectif salarié d’une année sur l’autre ; ce n’est le cas que de 8 % de celles de 50 salariés et plus (…). En moyenne, parmi les entreprises avec salariés présentes deux années de suite, les baisses d’effectif sont plus fréquentes que les hausses, et ce quelle que soit la tranche de taille de l’entreprise (19 % contre 17 % pour celles de 1 à 4 salariés, par exemple) ; le bilan quantitatif est négatif pour les entreprises de 5 salariés et plus. Les cessations ajoutent à ce déficit, d’autant plus que les entreprises sont petites. Au total, les entreprises avec salariés perdent d’une année sur l’autre en moyenne près de 262 000 emplois« .

Néanmoins comme le relève aussi la note, « en parallèle, d’une année sur l’autre, les entreprises initialement sans salarié créent en moyenne 306 000 emplois. C’est grâce à elles que l’évolution de l’emploi des entreprises indépendantes présentes une année donnée est finalement légèrement positive, de + 44 000 emplois par an« .

A toutes fins utiles, un rappel sur la démographie des entreprises en France : seules 498 ont plus de 2000 salariés. Au total, 99,05% des entreprises ont moins de 50 salariés.

Capture d’écran 2013-03-19 à 08.45.25

Publicités