Pour rappel, cette étude de Yann Algan, Pierre Cahuc et André Zylberberg de mars … 2002. Voici leurs principales conclusions :

Capture d’écran 2013-03-02 à 08.59.29

« Cet article étudie les conséquences de l’emploi public sur les performances du marché du travail dans 17 pays de l’OCDE au cours de la période 1960-2000. Les investigations empiriques suggèrent que la création d’un emploi public détruit environ 1,5 emplois privés, augmente le nombre de chômeurs de 0,3 et diminue faiblement la participation au marché du travail. L’effet d’éviction est plus important dans les pays où, d’une part, la production du secteur public est fortement substituable à celle du secteur privé et où, d’autre part, les rentes de situation existant dans le secteur public sont élevées« .

Publicités