Le Financial Times se faisait récemment l’écho d’une étude qui montre qu’avoir des avocats dans son conseil d’administration est très bon pour les entreprises.

Capture d’écran 2013-02-22 à 08.18.23

La recherche a porté sur les performances des entreprises américaines entre 2000 et 2009. Elle relève en premier lieu que la présence des avocats (lawyers) dans les conseils d’administration (boards) a considérablement augmenté : alors qu’en 2000, seuls 24 % des entreprises en comptait, c’est désormais le cas de 43 % d’entre elles.

Cette présence accrue aurait plusieurs effets : les rémunérations des dirigeants ont augmenté et sont moins volatiles ; les entreprises prennent moins de risques (notamment le risque de contentieux diminue). Au total, la corporate value des entreprises ayant des avocats dans leurs boards a augmenté de 9,5 % !

En fait, il semblerait qu’avoir des avocats dans les boards « diminue les risques juridiques externes et améliore la gouvernance interne ».

Le FT relève cependant que l’étude a un peu trop tendance à confondre corrélation et lien de causalité …

Publicités