Aux Etats-Unis, le patronat encourage l’immigration

Le débat américain sur l’immigration était latent depuis plusieurs mois : The Economist et Bloomberg s’étaient interrogés à ce sujet il y a quelques temps. Le Maire de New York avait fait des propositions. Désormais, le débat est lancé par le Président Obama.

FE_DA_SkillsGap_092612425x283

Greg Mankiw en parlait il y a peu. Désormais, ce sont les industriels des nouvelles technologies qui se lancent dans l’arène : ils demandent une politique migratoire plus favorable aux talents. Il faut dire qu’ils sont notamment concurrencés par le Canada.

Leur objectif est de combler le skill gap dont ils estiment que sont victimes les Etats-Unis. Dans ce débat, les industries technologiques sont confrontées à une difficulté : faire comprendre à l’opinion américaine qu’attirer des talents étrangers bénéficiera à tous. Mais ils sont aussi un atout : Marco Rubio, le poids lourd (et étoile montante) des Républicains qui est sur une ligne compatible avec la leur.

Publicité

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :