Selon une étude de la Banque Mondiale, réduire le coût des remittances (ces flux financiers des immigrés vers leurs pays d’origine) serait très bénéfique à l’Afrique.

money

Et pour cause ! c’est le continent dont les coûts pour ces flux sont les plus importants ! S’ils étaient réduits pour passer de 12,4 % à 5% dans l’Afrique Subsaharienne, cela pourrait augmenter de 4 milliards de dollars leurs montants. Aujourd’hui, près de 30 millions d’africains envoient 60 milliards de dollars à plus de 120 millions de « receveurs » (recipients) dans leurs pays d’origines.

On a déjà souligné que ces flux sont essentiels pour le développement ; et devraient d’ailleurs battre des records.

Publicités