En Argentine, la modernisation de l’administration fiscale et les méthodes musclées qu’elle utilise désormais a permis de doubler les revenus fiscaux en 10 ans.

rubon3

Bloomberg montre que les revenus collectés sont passés de 16,5% du PIB en 2002 à 31,9% en 2012, dans un pays où 1/3 des salariés seraient rémunérés de la main à la main. Ces résultats marquent le succès redoutable de la modernisation de l’AFIP, l’administration fiscale argentine. Celle-ci part de loin quand on sait qu’une partie des postes y sont … partiellement héréditaires (ie, réservés en priorités aux veuves et fils d’agents de ladite administration).

La modernisation a d’abord porté sur le recours à des méthodes technologiques plus performantes, permettant de recouper les informations (et notamment des images satellites pour vérifier les déclarations des agriculteurs par exemple; ou encore l’échange de données entre administrations), le tout conduisant à la mise en place d’un « système panoptique informatisé ». Par ailleurs, l’AFIP s’est aussi dotée de chiens renifleurs pour repérer les billets qui passeraient les frontières.

L’AFIP a aussi recours à des méthodes beaucoup plus agressives, comme la divulgation publique des informations relatives aux contribuables récalcitrants ou trop critiques.

Pas de doute, l’Etat n’est jamais aussi efficace que lorsqu’il s’agit de prélever des revenus …

Publicités